Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Média au Quotidien

Le Média au Quotidien

Site traitant des médias TV , radio, presse. De l'info, du Breaking News et de l'info des réseaux sociaux


Le parquet de Bayonne a décidé de poursuivre pour cruauté le joueur de pelote basque Bixente Larralde qui a arraché la tête d'un coq vivant avec les dents

Publié par Eric Ghaffar sur 14 Août 2019, 07:36am

Le parquet de Bayonne a décidé de poursuivre pour cruauté le joueur de pelote basque Bixente Larralde qui a arraché la tête d'un coq vivant avec les dents

Suite à la plainte déposée par la Fondation Brigitte Bardot, le parquet de Bayonne  a décidé de poursuivre le joueur de pelote basque accusé d' avoir arraché la tête d'un coq avec les dents. L'accusation retenue contre ce Basque de 20 ans est celle d'« acte de cruauté envers animaux ».

Ce sont des images qui ont été partagées de nombreuses fois sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures.

On peut y voir Bixente Larralde, champion de pelote basque, arracher la tête d'un coq avec les dents, avant de la recracher, le sourire aux lèvres. Les faits remonteraient à juin 2019.

Une vidéo de sept secondes, qui a été diffusée par le représentant de la Fondation Brigitte Bardot dans les Pyrénées-Atlantiques.

Interrogé par La République des Pyrénées, Daniel Raposo explique être "tombé sur cette vidéo par hasard". "Je me suis débrouillé pour me la procurer et identifier l’auteur des faits", indique-t-il à nos confrères. closevolume_off Sur Twitter, il a indiqué que la Fondation Brigitte Bardot a mandaté son avocat en vue d'un dépôt de plainte. "J’ai envoyé tous les éléments à Paris, au service juridique de la fondation. Il a saisi notre cabinet d’avocats qui va déposer plainte au Pays Basque sous peu", ajoute Daniel Raposo à La République des Pyrénées.

De son côté, joint par le site local Mediabask, Bixente Larralde n'a pas souhaité réagir au dépôt de plainte. "Il dit assumer son erreur et être conscient de son mauvais geste", explique le site internet. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents