Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Média au Quotidien

Le Média au Quotidien

Site traitant des médias TV , radio, presse. De l'info, du Breaking News et de l'info des réseaux sociaux


[Interview] À l'occasion de la diffusion de la première de La Grande Matinale des Territoires, Jean Brun directeur de l'information de Réseau Viá répond à nos questions

Publié par Eric Ghaffar sur 1 Octobre 2019, 11:49am

[Interview] À l'occasion de la diffusion de la première de La Grande Matinale des Territoires, Jean Brun directeur de l'information de Réseau Viá répond à nos questions

Á l'occasion de la première de La Grande Matinale des Territoires diffusée ce matin sur les chaînes du réseau Via associés à des grands quotidiens régionaux français comme « Ouest France », « Nice Matin », « Le Télégramme », « La Provence » et « Sud Ouest », et aux cinq chaînes de la TNT en régions. Nous avons interrogé Jean Brun directeur de l'information du réseau Viá sur cette nouvelle Matinale inédite dans le paysage audiovisuel Français, ainsi que sur les futurs projets de réseau Viá. La matinale passera en quotidienne à partir du mois prochain diffusée du lundi au samedi de 7h à 9h .

Merci Monsieur Brun d'avoir accepté de répondre à nos questions :

 Vous êtes directeur de l'information des chaînes du réseau Via. Ce matin en collaboration avec plusieurs chaînes locales, le réseau viá a lancé «La Grande Matinale des Territoires» c'est une première en France le lancement d'une matinale en collaboration avec plusieurs chaînes locales, concrètement comment le partenariat se traduira t-il au niveau rédactionnel de la matinale?

JB - C’est une matinale dont l’intention éditoriale et les contenus sont directement issus des chaînes membres du réseau VIÀ, des chaînes partenaires et de la PQR avec l’ambition de donner la parole aux acteurs des territoires.

 Quelles sont les différences avec les autres matinales ? (Télé-matin, les matinales des chaînes infos) quels sont les enjeux pour cette matinale ? 

JB - Le mouvement des Gilets Jaunes a bien montré une attente forte de voir l’information prise en compte au plus près et non pas vue de Paris.
C’est ce que nous souhaitons mettre en œuvre en nous appuyant sur les 250 journalistes qui composent les Rédactions du Réseau VIÀ et de nos partenaires. 
Par ailleurs, si nous souhaitons donner la parole à des éditorialistes, ils seront issus des rédactions implantées dans nos territoires avec une vision j’espère plus en phase avec le quotidien des lecteurs et téléspectateurs de nos partenaires. 
Nous avons aussi l’ambition de participer à une forme de renouvellement en donnant la parole à des personnalités comme par exemple Nicolas Chabanne pour ne citer que lui.
Nous avons l’ambition d’être l’opposé des chaînes d'informations ce qui ne veut pas dire être contre ces chaînes, chacune de ces offres de matinale à de la valeur, nous avons humblement l’ambition de compléter l’offre d’information du matin.

 

Cyril Viguier, ancien matinalier de Public Sénat du «Journal des Territoires» est à la présentation de cette matinale, c'est lui qui a proposé cette matinale à Réseau Viá, ou votre groupe avait l'idée de cette matinale et a proposé à Cyril Viguier d'en assurer la présentation? 

JB - La collaboration avec Cyril Viguier a commencé avec la création de la matinale sur Public Sénat, nous avons appris à collaborer ensemble mais la chaîne n’a pas semblé vouloir prendre la mesure de la valeur de notre engagement qui consistait à mettre nos reportages gracieusement à disposition.
Gérard Larcher, le président du Sénat a lui parfaitement identifié notre valeur ajoutée en nous accompagnant pour notre première à Bordeaux.


Au niveau de Réseau Via quelles nouveautés allez-vous mettre à l'antenne cette saison ? 

Nous travaillons à la structuration de notre offre de programmes, un jeu télévisé, des documentaires produits en région, valorisés par une diffusion en prime time. Et puis il y a le sport, qui est une composante forte de l’ambition de nos chaînes, même si dans ce milieu les bonnes intentions et les engagements forts ne suffisent pas toujours.

Avec la création du réseau VIÀ, les chaînes locales ont changé d’ambition, nous ne cherchons plus des « programmes gratuits » pour remplir nos grilles, nous cherchons à apporter à nos téléspectateurs une véritable offre de complément. 

Pour produire cette matinale nous souhaitions prendre notre destin en main, c’est la raison pour laquelle nous avons cherché et trouvé nos propres locaux avec un plateau de 130m2 accompagné d’un second de 35m2.
Pour porter cette ambition nous nous associons à notre ami Didier Fraisse pour que ce lieu soit non seulement le nôtre mais aussi celui de l’innovation audiovisuelle grâce au professionnalisme et à l’expérience de celui qui a le premier automatisé la production des JO pour FRANCETV et mis en œuvre les premières grandes productions en réalité augmentée.

Merci d'avoir répondu a nos questions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents