Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Média au Quotidien

Le Média au Quotidien

Site traitant des médias TV , radio, presse. De l'info, du Breaking News et de l'info des réseaux sociaux


Un CRS, qui avait arboré un casque frappé d'un blason nazi, en 2012, a été promu brigadier-chef en juin 2020.

Publié le 30 Juillet 2020, 09:45am

Un CRS, qui avait arboré un casque frappé d'un blason nazi, en 2012, a été promu brigadier-chef en juin 2020.

Un CRS, qui avait arboré un casque frappé d'un blason nazi, en 2012, a été promu brigadier-chef en juin 2020. En 2016, l'hebdomadaire Marianne révélait qu'en 2012, un CRS de la compagnie de Joigny (Yonne) portait ostensiblement un casque sur lequel figurait le blason de la 12e Panzer SS, une division nazie ayant officié pendant la Seconde Guerre mondiale. Et tenait des propos antisémites. Dénoncé par certains de ces collègues, le brigadier avait été sanctionné en 2015 par Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'Intérieur. Bilan ? Quinze jours d'exclusion. Non sans avoir expliqué «être amateur de matériel militaire de cette époque» et que «malheureusement le meilleur matériel était du côté allemand».

Mais après avoir purgé sa peine, le brigadier fan de casque nazi a fini par être promu au poste de brigadier-chef, le 30 juin 2020, par un arrêté signé par Frédéric Veaux, le directeur général de la police nationale.

Selon la réponse du service de communication de la police communiquée à Marianne, le CRS «est promouvable depuis 2014. Le 6 février 2020, la commission administrative paritaire compétente a proposé son avancement au grade de brigadier chef à partir des règles appliquées à tous les fonctionnaires, sur la base des trois dernières évaluations et de la réussite aux examens professionnels».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents