Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Média au Quotidien

Le Média au Quotidien

Site traitant des médias TV , radio, presse. De l'info, du Breaking News et de l'info des réseaux sociaux


Des centaines de cyclistes nus sont attendus dans les rues de Paris et de Rennes aujourd'hui pour la première World Naked Bike Ride française.

Publié le 13 Septembre 2020, 10:31am

Des centaines de cyclistes nus sont attendus dans les rues de Paris et de Rennes aujourd'hui pour la première World Naked Bike Ride française.

Des centaines de cyclistes nus sont attendus dans les rues de Paris et de Rennes aujourd'hui pour la première World Naked Bike Ride française. L'occasion de promouvoir l'usage des moyens de transports doux, et, accessoirement, de défendre la liberté de vivre dans le plus simple appareil. Ces défilés de cyclistes nus sont désormais traditionnels dans de nombreuses villes européennes. Ce dimanche ce sera presque une première en France, l'édition qui devait avoir lieu en 2019 ayant finalement été annulée.

A Rennes et à Paris, les cyclistes et autres utilisateurs de trottinette sont invités à enfourcher leur bolide avec cette invitation : construire le monde d’après et venir « déguisé ou aussi nu que vous osez ».

Un autre défilé devait avoir lieu à Lyon, mais en raison du passage du Tour de France dans la capitale rhône-alpine, elle est, comme toute autre manifestation d’ailleurs, interdite.

C’est la Fédération Française de naturisme qui a décidé de déployer en France cette initiative, lancée en Espagne au début des années 2000 et baptisée la « Cyclonudista ». Devenue internationale, la Wold Naked Bike Ride (ou WNBR) se déroule depuis 18 ans dans une centaine de villes et une trentaine de pays au mois de juin.

Crise sanitaire oblige, elle a été cette année décalée à septembre. Il s’agit donc, avant tout, de faire la promotion des modes de déplacements doux, de s’ériger contre la dépendance au pétrole de l’humanité et, au passage, de rappeler la vulnérabilité des cyclistes face au trafic routier.

Dimanche, si le port du casque restera vivement recommandé, notamment pour les plus de 12 ans, le port de vêtements sera tout à fait facultatif pour cette manifestation qui se veut pacifique, familiale et festive.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents