Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Média au Quotidien

Le Média au Quotidien

Site traitant des médias TV , radio, presse. De l'info, du Breaking News et de l'info des réseaux sociaux


Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations et Adrien Taquet, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, demandent l'ouverture d'une enquête en France après les révélations de l'affaire Jeffrey Epstein.

Publié par Eric Ghaffar sur 12 Août 2019, 10:20am

Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations et Adrien Taquet, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, demandent l'ouverture d'une enquête en France après les révélations de l'affaire Jeffrey Epstein.

Marlène Schiappa, Secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations. et Adrien Taquet, Secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, demandent l'ouverture d'une enquête en France après les révélations de l'affaire Jeffrey Epstein.

"À la suite d’une enquête des autorités américaines, le milliardaire Jeffrey Epstein a été inculpé le 8 juillet dernier d’exploitation sexuelle de mineures et d’association de malfaiteurs en vue d’exploiter sexuellement des mineures. Sa mort en prison met fin à la préparation du procès prévu initialement en 2020 et laisse ainsi de nombreuses questions sans réponse", précise le texte.

Et d'ajouter : "La mort de M. Epstein ne doit pas priver les victimes de la justice à laquelle elles ont droit : c’est une condition essentielle à leur reconstruction, c’est aussi une condition à une protection plus efficace à l’avenir d’autre jeunes filles face à ce type de réseaux organisés, face à ce type de prédateurs. L’enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France. Il nous semble ainsi fondamental, pour les victimes, qu’une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite".

"Nous rappelons à cette occasion notre détermination entière à protéger les jeunes filles des violences sexuelles et notamment des réseaux d’exploitation criminelle, qui donnera l’occasion à de nouvelles mesures lors du dernier trimestre de l’année"

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents